Be human

417405_413214585382317_20171947_n

1396829_593087840728323_624181339_o

321308_473209346049507_1131067792_n

Pour une fois, je vais rajouter un petit mot:

Sur mes photos, le violoniste que vous voyez s’appelle Dinu Vancea Andrei. Dans les rues de Nantes, tout le monde le connaît….mais voilà, a priori, à Nantes, il y a beaucoup de grincheux qui ne supportent pas la musique… Etonnant, non?
Dinu Andrei est donc musicien de rue: « Je joue aussi du jazz manouche. Beaucoup de gens me reconnaissent grâce à mon chapeau. Je suis content de leur fidélité. »

En 2012, on pouvait lire ceci dans la presse locale.
Je me disais, alors, que la ville dans laquelle j’avais décidé de revenir était bien celle de l’accueil et de la solidarité.
Et j’avais tort.
Depuis mars 2015, le violoniste originaire de Roumanie est régulièrement verbalisé par la police.
Certains commerçants nantais du centre-ville se plaignent « Il ne sait pas s’arrêter » , « C’est insupportable, annonce la directrice de l’une des boutiques. Il est là dès 9 h du matin. On ne peut même pas écouter notre musique. »

Vous avez bien lu. La musique est insupportable. Mieux vaut les âneries diffusées par la radio à l’intérieur des magasins….
Et tant pis si le violoniste ne peut pas jouer! Car sa musique est son travail, son gagne-pain.
Voilà pourquoi il est là dès 9h du matin.

Oui, la mentalité nantaise peut être mesquine. C’est triste pour une ville qui se targue d’être ouverte sur l’Europe. Pour une ville qui ne cesse de montrer ses belles facettes (le Voyage à Nantes, la ville la plus agréable d’Europe, j’en passe..).

Or, si le sort du violoniste a ému selon Ouest-France « de nombreux lecteurs et internautes, très nombreux à réagir sur la page facebook d’Ouest-France Nantes et le compte twitter @ouestfrance44 » (je cite), j’ai eu l’occasion de lire des commentaires à caractère discriminatoire sur la même page FB envers les populations Rroms.
Ouverts d’esprit, les nantais?
Je commence vraiment  à en douter.

Mais j’aimerais qu’il en soit autrement. J’aimerais croire que je me trompe. J’espère que je me trompe.
Comme j’espère que Mme. Johanna Rolland, maire de Nantes, va prendre en considération le courrier qui a été adressé à la municipalité afin que cessent ces verbalisations.

Je l’espère sincèrement car une ville qui commence à sanctionner un artiste  est une ville sans âme voire pire.  Quant aux médisants, je rappelle que Dinu Andrei a appris le violon dès l’enfance, mais peut-être ont-ils les oreilles bouchées? Oh, mais je viens d’y penser: combien sont-ils parmi ces passants à avoir tendu l’oreille, à s’être arrêtés et, peut-être, à avoir échangé quelques mots? Mais je rêve.

Pour ma part, lorsque je photographie, il m’arrive de faire une pause et de parler avec la personne que je prends en photo. Les sourires et les échanges sont plus nombreux que les tristes mines.

Agnès « Niessou » A.

30/09/2015

  • Pour ce post, j’ai désactivé les commentaires.

1/10/2015:

https://imaladybutterfly.wordpress.com/2015/10/01/nantes-le-violoniste-dans-le-collimateur-video/

Merci pour les partages (FB, twitter, etc…)

2/10/2015

Vous avez été vraiment nombreux à partager ce post ou la photo de ma page FB. Je n’en revenais pas hier, en regardant les stats de ma page ….. J’espère vraiment qu’une photo, quelques mots aideront le violoniste de Nantes.
J’ai lu plusieurs commentaires positifs. Merci et bravo à ceux qui s’investissent à leur manière.
C’est un élan de solidarité, d’humanité qui prouve que rien n’est jamais perdu.
Je ne peux m’empêcher de citer Stéphane Hessel :

«C’est vrai que les raisons de s’indigner peuvent paraître aujourd’hui moins nettes ou le monde trop complexe. […] Mais dans ce monde, il y a des choses insupportables. Pour le voir, il faut bien regarder, bien chercher. Je dis aux jeunes: cherchez un peu, vous allez trouver. La pire des attitudes est l’indifférence, dire « je n’y peux rien, je me débrouille ». En vous comportant ainsi, vous perdez l’un des composantes essentielles qui fait l’humain. Une des composantes indispensables: la faculté d’indignation et l’engagement qui en est la conséquence.»

(Indignez-vous, 2010)

(pour me contacter: je suis sur twitter @Leyaniessou)

Publicités
➢➢ Shapers of the 80s ➣➣

British youth culture at its finest

Daily Moogle

La Fanzine des Mogs!

Lectures Trollesques

Lectures & autres escapades trollesques...

28 films plus tard

Le blog Cinéma pensé à dos de licorne sous une pluie d'hémoglobine

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

NaNo Wrimos France

Le site des wrimos français

Le culte d'Apophis

La bibliothèque des livres de SFFF cultes !

Black roses for me

The pleasure and the pain by Marianne Peyronnet

Cinéluctable

Quand un cinéphage se met à table !

Les Mots de Mahault

Carnet de lecture(s) SF, Fantasy, historique et romanesque.

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

FolxphOto

[Blog photo]

My Little Underground

Tales of the past, present & future

Allez vous faire lire

Critiques et recommandations de livres jeunesse et young-adult

K-pop Vocalists' Vocal Analyses

A compilation of vocal analyses in K-pop

A livre ouvert

Un blog littéraire pour découvrir des romans, des auteurs, des infos sur l'édition, des interviews et des citations. Chick Lit, roman policier, théâtre, littérature jeunesse...

Récolteuse de Mots

Chaque lecture est une récolte.

BettieRose books

Blog littéraire d'une pin-up

%d blogueurs aiment cette page :