La fontaine St Michel – Paris

Et si on se donnait rendez-vous devant une célèbre fontaine parisienne ?

 

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai retrouvé des amis devant cette fontaine. St Michel, c’est le genre de lieu pratique : il y a le métro, le RER et c’est plutôt bien situé (sauf, bien entendu, si on veut aller à l’autre bout de Paris).

Du coup, je suis allée voir dans mes dossiers si j’avais bien cette fontaine en photo…parce que c’est bête mais il y a des endroits très connus qu’on ne photographie jamais.  Je n’ai absolument aucune photo de la Tour Eiffel, par ex.

Mais, heureusement, j’ai ce qu’il faut pour la fontaine St Michel !

le couple de la fontaine

 

Un peu d’Histoire : La fontaine Saint-Michel fait partie du plan d’aération de la ville prévu par Haussmann sous Napoléon III. Le percement du boulevard Saint-Michel dans l’axe de la Sainte-Chapelle entraînait la création d’une place au débouché du pont Saint-Michel, Haussmann a ordonné la mise en place de cette fontaine afin de combler l’angle entre le boulevard Saint-Michel et la place Saint-André-des-Arts et donner un débouché visuel à la perspective du boulevard du Palais (source)

 

St Michel

 

 

St Michel

 

 

A part l’archange Michel qui terrasse le démon, il y a deux chimères ailées crachant de l’eau, en avant du bassin, d’Henri-Alfred Jacquemart

 

st Michel

 

St Michel

 

St Michel

Enfin, si cette fontaine est très photographiée de nos jours, elle a été très critiquée à son inauguration  en 1860. Tout y est passé : le style, les statues, l’ensemble… (il existe tout un article disponible en ligne sur Gallica). 

 

« Dans ce monument exécrable,
On ne voit ni talent ni goût,
Le Diable ne vaut rien du tout ;
Saint Michel ne vaut pas le Diable. »

— anonyme quatrain consacré aux sculptures de la fontaine Saint-Michel

%d blogueurs aiment cette page :