Le Voyage à Nantes 2021 — Le Naufrage de Neptune, place Royale.

Retour aux photos aujourd’hui — mais j’ai en préparation un prochain article avec quelques aquarelles (et d’autres petites choses).

Pour le moment, et entre deux averses (il fait un temps très moche, ici, à Nantes ), j’ai réussi à faire quelques photos, principalement dans le centre-ville. Lorsque j’y suis allée, le Voyage à Nantes n’avait pas encore commencé ; tout était prêt puisqu’il a débuté ce week-end.

Je me suis glissée, ou plus exactement, j’ai glissé l’objectif, entre les barrières, place Royale. Voilà à quoi ressemblait la place (j’imagine qu’on peut s’approcher, maintenant mais l’organisation craignait les tags sur le bateau).

La place royale

C’est assez saisissant de descendre la fameuse rue Crébillon, celle qui a donné aux Nantais et Nantaises le verbe « crébillonner », (faire du lèche-vitrine en traînant dans le centre-ville, en gros) et d’apercevoir …. un navire échoué !

Rue Crébillon et place royale - Nantes
Le Naufrage…. depuis la rue Crébillon

En s’approchant, on peut saisir dans la même prise de vue, une partie de la basilique St Nicolas et le bateau. Un plaisir photographique….

St Nicolas et le bateau
Une partie de la place Royale et St Nicolas, au fond.

LE NAUFRAGE DE NEPTUNE. UGO SCHIAVI
Le bateau et la flèche de St Nicolas

L’oeuvre en elle-même se nomme Le Naufrage de Neptune et on la doit à Ugo Schiavi.


S’inspirant du récit archéologique d’anticipation Sécheresse (1964) de l’écrivain J. G. Ballard, Ugo Schiavi a créé sur la place Royale un fragment de monde, à la lisière des temps passé, présent et futur. Explorant la symbolique fluviale et maritime de la ville de Nantes – dont la fontaine de la place Royale est elle-même une allégorie dominée par la statue d’Amphitrite, déesse de la mer –, Ugo Schiavi détourne ces symboliques de l’eau, du voyage et de la prospérité et met en scène un véritable naufrage d’un bateau de commerce fragmenté, percé et rouillé. »

La statue de Nantes
La statue représentant Nantes — en déesse Amphytrite. Elle brandissait un trident, à l’origine.

La statue de la Loire
La statue représentant la Sèvre, l’un des affluents de la Loire
Détail de la fontaine
place royale
Sous un autre angle
LE NAUFRAGE DE NEPTUNE. UGO SCHIAVI
La fontaine, de l'autre côté
La statue représentant le Loiret avec deux génies de l’industrie et du commerce qui soufflent dans les coquillages.

La statue qu’on ne voit plus, dissimulée par le navire, c’est celle de la Loire ; une femme assise sur un trône. Voilà la fontaine (ici, en février 2018, avec de la glace) :

Fontaine Royale

Par contre, j’ai photographié un détail qui m’a amusée : le pigeon posé sur la couronne :

La statue de Nantes, sculptée comme Amphytrite (et un oiseau sur la couronne)

Parfois, la statue de Nantes est mise en scène d’une autre façon. Il faut dire que les gens grimpent souvent sur cette fontaine. L’année dernière, on pouvait voir ceci (c’est d’actualité) :

La fontaine royale

J’ai une photo plus ancienne assez amusante, aussi. La statue avait le nez en meilleur état, d’ailleurs.

Place royale

Guylty Pleasure

A place to indulge in guilty pleasures, all connected to my favourite actor - RICHARD ARMITAGE

historylinksdornoch

The history and archaeology of Dornoch and district

LA CONCHIGLIA DI VENERE

The Nude in Art History

Black Bonnie!

Bécanes, PinUps & Rock'n'Roll!

ARTECULTURA

Revista Virtual de Artes, com ênfase na pintura do século XIX

About Art Nouveau

Blog about getting to know Art Nouveau

Fan Actuel

Fandom, humour, culture et confiture

Stéphane ARNIER

#Écriture #Fantasy #SFFF #Narration #Dramaturgie

TEXTUALITÉS

Littérature contemporaine, classique et jeunesse. Chroniques, dossiers et curiosités liés au monde littéraire !

L'Imaginaerum de Symphonie

Dragons, démons et boulons !

gaelle kermen

écrire en liberté

Jean-Baptiste "EmelPuck" Varigault

Conteur, chanteur, musicien, professeur

IJM Photography

Portraits of people and places

Cécile Duquenne

Autrice & formatrice

L'épaule d'Orion

science-fiction

%d blogueurs aiment cette page :