Pétales et cie

Quelques clichés de fleurs avant les premières photos de feuilles d’automne

 

pétales

rose

Dahlia

pétales

Publicités

En Bretagne – Dinan

Dinan, la jolie cité médiévale !

Voilà qui conclut une promenade bretonne qui, j’espère, vous a plu. je referme la parenthèse bretonne pour l’instant… jusqu’à la prochaine fois (j’ai toujours des photos qui dorment dans mes archives, ne demandant qu’à être mises en ligne ! )

Mes photos prises en Bretagne sont rassemblées ici 

 

 

Immeuble place St Sauveur

 

Dinan

Tour de l’horloge

Tour de l'horloge

 

Tour de l'horloge

Rue de l’apport

Maison rue de l'apport

Dinan

Hotel Beaumanoir

 Hotel de Beaumanoir - Dinan

Dinan

Dinan

Basilique St Sauveur

"Dinan

 

Dinan

Fontevraud – Dans l’église abbatiale, les gisants et Mirabilia

De retour à  l’abbaye royale de Fontevraud, la visite continue en photos !

Fontevraud

Je parlais la dernière fois des tombeaux des Plantagenêts ,puisqu’on y  trouve les célèbres gisants d’Aliénor d’Aquitaine de son mari, Henri II, de leur fils, Richard Cœur de Lion et d’Isabelle d’Angoulême.

Aliénor d'Aquitaine

 

La transformation de l’abbaye en nécropole dynastique des Plantagenêts participe grandement à son développement. Henri II, marié à Aliénor en 1152, y fait sa première visite le 21 mai 1154. En 1189, épuisé moralement et physiquement par la guerre que lui mènent ses fils et le roi de France, Henri II meurt à Chinon. Aucune disposition n’avait été prise pour préparer les funérailles. Bien que l’ancien roi ait pu parler d’être enterré à Grandmont, dans le Limousin, il est difficile de transporter le corps en plein été et personne ne souhaite prendre le temps du voyage. Fontevraud est alors choisie par commodité, afin de parer au plus pressé. 

Richard Coeur de Lion  

Richard Cœur de Lion meurt le , à Châlus-Chabrol. Sur le choix de sa mèreAliénor, la dépouille dont le cœur et les entrailles ont été prélevées, est conduite à Fontevraud et enterrée le 11 avril aux côtés de son père. 

 

A noter : on dirait que le roi Richard avait de grands pieds ! 
Il avait de grands pieds !

En 1200, Aliénor décide, à plus de 80 ans, de se retirer de manière quasiment définitive à Fontevraud. Elle meurt quatre ans plus tard, en  à Poitiers, et est enterrée aux côtés de son mari, de son fils Richard et de sa fille Jeanne.

Aliénor d'Aquitaine

 

Aliénor d'Aquitaine  

 

"Isabelle

Après la mort d’Aliénor, ses fils et petit-fils continuent de considérer l’abbaye comme une nécropole familiale. . En 1254, Henri III, fils de Jean, organise le transfert de la dépouille de sa mère Isabelle d’Angoulême, jusqu’à Fontevraud

Isabelle d’Angoulême

 

Détail

Mirabilia

Dans l’église abbatiale, se tient jusqu’au 21 septembre (ça se termine bientôt !) une belle exposition intitulée Mirabilia, de François Réau . C’est grâce à cette oeuvre que j’ai pu faire les photos d’ombres et de lumière des branchages .

Mirabilia

 

« L’artiste plasticien réinterprète avec poésie l’histoire de la Famille Plantagenêt. Entre dessin et installation, il propose une expérience sensorielle, en explorant les relations de l’espace et du temps grâce à un choix de pièces et de dispositifs qui entre en résonance avec le lieu et son histoire.

Pour les hommes du Moyen Âge, le merveilleux relève de l’ordre de la nature et est bien réel. Dans ces installations situées dans le chœur de l’église abbatiale et à l’iBar (Chapelle Saint-Lazare), François RÉAU interroge sous le prisme de la temporalité l’histoire de cette famille. Prenant comme source de réflexion l’espace du paysage et ses processus de transformation, le travail de François RÉAU est une interrogation constante sur l’homme et la nature au travers de dispositifs qui entre en résonance avec le lieu et son histoire (source) »

 

Mirabilia - expo à Fontevraud

Au Père Lachaise – 3

Fin de cette promenade au Père Lachaise avec, cette fois encore, des découvertes en passant par les chemins de traverse :

 

Père Lachaise

Père Lachaise

Toujours très vert – certaines tombes sont même de petits jardins :

jardin

 

On trouve toujours des tombeaux surprenants, comme celui-ci (et j’ignore à qui il appartient )

Supplicante

Père Lachaise

chagrin

Il y a toujours de quoi faire des photos d’ombres ou de reflets :

ombres

reflets

Une autre tombe dont l’épitaphe est connue s’est trouvée sur mon chemin : celle du chanteur Valerio. Le nom ne vous dira peut-être pas grand chose. Je suis allée fouiller pour retrouver les chansons (j’ai mis en lien un titre de la fin des années 70 qui me rappelle quelque chose). Ses chansons n’ont pas été de gros succès en France, même s’il a toujours des fans.
Sa tombe est originale avec cette épitaphe « Il aimait Stendhal, Pavarotti, Gamine, les Pink Floyd. Mais à 29 ans…! ».

Le médaillon avait été réalisé par Jean Marais

Valerio, chanteur

 

Enfin, on trouve des tombes émouvantes. Ainsi, en cherchant des tombes de personnalités, celle-ci, une jeune femme décédée lors de l’attentat du Bataclan :

Sans titre

L’une des plus célèbres: celle de Jim Morrison

Je la connaissais déjà, mais j’ai été assez surprise de voir qu’à présent, on ne peut plus s’en approcher : il y a des barrières tout autour. Je me souviens qu’au début des années 90, des gens étaient installés sur la tombe, en train de discuter, de fumer, etc… Impossible maintenant sauf en passant par-dessus les obstacles. Et comme la tombe n’est pas très accessible, c’est un peu la file d’attente pour venir faire une ou deux photos (à moins d’avoir un bon objectif et de passer entre les barreaux, ce que j’ai fait). C’est dommage, je trouve.

Tombe de Jim Morrison

J’arrive au bout de ma promenade qui a été très agréable, une façon de redécouvrir un des lieux mythiques de Paris.
J’étais d’autant plus heureuse de voir le Père Lachaise sous le soleil que la première fois, j’y étais allée en plein hiver. Je pense qu’en automne, avec la lumière et les feuilles jaunes, l’endroit doit être splendide.

 

 

"Père

J’avais choisi de ne pas trop suivre le plan, sachant par expérience que le cimetière est immense et que chercher à tout prix les tombeaux connus n’est pas forcément le meilleur moyen de découvrir des endroits surprenants.
Mais on peut opter pour certains sites plutôt que d’autres…. ou y aller à l’aventure, aussi.
En tout cas, c’est un endroit à voir – ou à revoir.

"Père

Père Lachaise - juin 2019  

L’ensorcelante lumière

Je ne vais plus compter le nombre d’articles ici ayant pour thème la lumière et/ou l’ombre et la lumière. 
( ici, ici , ici aussi   et ici encore ou bien même ici). 

 

Mirabilia -

La lumière, c’est vraiment ce qui me fait fait vibrer.  La lumière, le contraste, les ombres et les reflets – et les couleurs. C’est ce qui me fait aimer la photo.

 

Mirabilia

Mirabilia

Et c’est bien pour cela que j’ai autant de mal en hiver ou durant les jours trop courts et gris : l’absence de luminosité me rend vraiment malade. La dépression saisonnière n’est pas une invention, loin de là…
La lumière me fait vivre.

Ombre et lumière sur Mirabilia

Aujourd’hui, des photos d’ombres intéressantes prises à Fontevraud, lors d’une exposition surprenante dont je re-parlerai bientôt dans un prochain article. Les autres sont de cette année (Floralies, Printemps ).

Mirabilia

 

Ikebana

Pétales

Shadow

En Bretagne – St Servan

Toujours la fraîcheur maritime avec la suite de cette promenade bretonne  : voici maintenant plusieurs vues de St Servan, à l’embouchure de la Rance. Toutes les photos datent de 2013. 

 

St Servan

 

Saint-Servan est une ancienne commune française, qui a été rattachée avec Paramé le 29 octobre 1967 à la ville de Saint-Malo, dont elle est devenue un quartier (elle occupait l’actuel quartier de Saint-Servan-Solidor et les autres quartiers du sud). Elle est située sur l’emplacement de l’ancienne cité gallo-romaine d’Aleth. (source)

St Servan

ST Servan

St Servan

 

La tour Solidor

St Servan

Elle a été édifiée entre 1379 à 1384 par le duc Jean IV sous la direction de son architecte Étienne Le Ture, sur les fondations de l’ancienne tour viking d’Oreigle. Cette construction est utilisée pour contrôler le trafic sur la Rance, face à la ville de Saint-Malo qui a intégré le royaume de France.

Tour Solidor

 

 

Tour solidor

rouille

Cadran solaire

 

Vue sur la Rance

 

La rance

Le rocher de Bizeux

Le rocher de Bizeux est un rocher situé dans l’estuaire de la Rance, entre Saint-Servan (commune de Saint-Malo) et La Vicomté (commune de Dinard). Il est surtout connu pour la statue de la vierge, « Notre Dame la dominatrice », communément appelée « Notre Dame de Bizeux », qui se trouve à son sommet.

Rocher de Bizeux

 

St Servan

Fontevraud : l’abbaye royale

Prêts pour une virée en Anjou ?

 

Nous étions donc près de Saumur le seul jour de beau temps de toute la semaine passée (celle du 15 août ). Heureusement, car Fontevraud se trouvant à 1h45 pile poil (montre ou plutôt, portable, en main ! ) de l’agglomération nantaise, nous avons eu du soleil pour faire la route.

Je connais la région d’Angers, Saumur, puisque ma famille paternelle est angevine, et j’ai une affection particulière pour les bords de Loire. Et  « la douceur angevine », chantée par Du Bellay prend toute sa signification nostalgique, ici. 

Mais c’est l’Abbaye Royale de Fontevraud, célèbre entre autres pour les gisants des  Plantagenêts (Aliénor d’Aquitaine, Richard Coeur de Lion….) que je n’avais jamais visitée et que je vais vous montrer en photos.

 

carte-localisation-380

Abbaye royale de Fontevraud- 49

 

« L’abbaye royale Notre-Dame de Fontevraud est une ancienne abbaye d’inspiration bénédictine, siège de l’ordre de Fontevraud, fondée en 1101 par Robert d’Arbrissel et située à Fontevraud, près de Saumur en Anjou. Site de 13 hectares, établi à la frontière angevine du Poitou et de la Touraine, elle est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Initialement monastère mixte, accueillant femmes et hommes au sein des mêmes bâtiments, puis agrandi en monastère double dans l’esprit de la réforme grégorienne, l’abbaye de Fontevraud va s’attirer la protection des comtes d’Anjou puis de la dynastie des Plantagenêts qui en feront leur nécropole. Après un déclin à partir du 18ème siècle, l’abbaye est dirigée pendant presque deux siècles par des abbesses issues de la famille royale des Bourbons. La Révolution française porte un coup d’arrêt définitif à l’établissement religieux qui se transforme en établissement pénitentiaire jusqu’en 1963. » (source)

 

 

Détails

 

 

Fontevraud

L’église abbatiale

Fontevraud - 49

Fontevreau - 49

Fontevreau - 49

 

Un très beau jeu de lumière sur les colonnes

Colonnes

 

Dans l'abbaye

 

 

Jean-Baptiste "EmelPuck" Varigault

Conteur, chanteur, musicien, professeur

Actuel Moyen Âge

L'Histoire continue

Pause Earl Grey

Littérature, culture et petits bonheurs

prettyrosemary

Des bouquins, du swag et des licornes.

IJM Photography

Follow me and my camera

Cécile Duquenne

Autrice & traductrice

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Les Romanciers Nantais

Les belles plumes romanesques de Loire-Atlantique

Kobo Writing Life

Tout sur l'autoédition

David Peyron

Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication

Carrie, Myself, Me too

Site d'une fille déjantée qui tente d'être zen!

Et toi tu lis quoi ?

Partager mes lectures au fil des saisons et de mes humeurs. Connaître et découvrir vos lectures. Et surtout rêver, créer, imaginer.

See in Berlin

Explore the less popular and unknown, but interresting and captivating places in and around Berlin. Make your trip a unique one or explore the depths of your city.

➢➢ Shapers of the 80s ➣➣

British youth culture at its finest

Lectures Trollesques

Lectures & autres escapades trollesques...

28 films plus tard

Le blog Cinéma et Divertissements pensé à dos de licorne sous une pluie d'hémoglobine

%d blogueurs aiment cette page :